lundi 26 mai 2014

Curés de génération en génération

Une curiosité tout à fait annexe à mes recherches m'ont conduit à une surprenante succession. Tout commence dans le Beauchet-Filleau, tome 1, p. 180, alors que je regardai l'article sur les Augry de Laudonnière (originaires de Moussac, sud-est de la Vienne). La dernière personne citée, qui doit faire partie de cette famille, était Jean Augry, dernier curé de Civray avant la révolution, qui « comparaît à l'assemblée du clergé pour nommer des députés aux États généraux, prêta le serment constitutionnel, ce qui ne l'empêcha pas d'être poursuivi, arrêté et détenu à Poitiers pendant quelques mois ; réintégré dans ses fonctions, il y fut maintenu lors du concordat, et mourut curé de Civray le 21 juillet 1806. »
L'acte de décès est ainsi écrit : « L'an mil huit cent six et le vingt deuxième jour du mois de juillet pardevant nous Jacques Pierre Pontenier adjoint de la mairie de la commune de civray faisant les fonctions d'officier public de l'état civil de la commune dudit Civray département de la Vienne, canton et municipalité du même lieu, le maire absent, sont comparus monsieur Pierre Delabarre, prestre curé desservant de la commune de Champagné le Sec, département de la Vienne, domicilié en laditte commune agé de cinquante un ans, neveu du deffunt, monsieur Denis Delabarre prestre curé desservant de la commune de Savigné département de la Vienne, domicilié en la ditte commune, agé de quarante sept ans, neveu du deffunt, lesquels nous ont déclaré que le vingt un du présent mois de juillet dix heures du matin, monsieur Jean Augry, prestre archiprêtre de la cure de Civray et de Saint-Pierre-d'Exideuil, annexe, domicilié en cette ditte commune, agé de soixante huit ans, né en la commune de Darnac, département de la Haute-Vienne, fils de feu monsieur Jean Augry et de feue Marie Desgenelt, oncle desdits déclarans, est décédé le vingt un du présent mois de juillet à dix heures du matin en sa maison presbytéralle dudit Civray, n°115, et les déclarans ont signé avec nous le présent act, après que lecture en a été faicte en leur présence1. » 
Quelques renseignements pris plus tard, je trouvai l'acte de décès du premier neveu pré-cité, Pierre Delabarre : « L'an mil huit cent dix et le vingt sixième jour du mois d'octobre sur les neuf heures du matin, pardevant nous Louis Daveaux maire de la commune de Champagné le Sec, arrondissement de Civray, département de la Vienne, faisant les fonctions d'officier public de l'état civil de la ditte commune, monsieur Denis Delabarre, prestre desservant de la commune de Savigné, y demeurant, frère du deffunt cy après nommé, et monsieur Henry Lacombe, officier de santé demeurant au chef-lieu de la commune de Chaunay, tesmoins lesquels mont déclarés que le vingt quatre de ce mois sur les sept heures du soir, monsieur Pierre Delabarre, prestre desservant de la cure dudit Champagné le Sec, âgé de cinquante six ans, est décédé en sa maison sur la ditte geure de sept heures du soir, fils de feus monsieur Jean Delabarre en son vivant propriétaire, et de demoiselle Marie Augris, de la commune de Darnac, département de la Haute-Vienne ; lequel dit sieur Pierre Delabarre est né à Rénulat, commune dudit Darnac ; et ont les dits tesmoins avec moy signé ; d'après que lecture dudit acte leur a été faitte2. »
Enfin, ceci étant, le second neveu, Denis Delabarre, mourait dans la commune qu'il desservait : « L'an mil huit cent vingt sept et le vingt six mai, pardevant moi, Joseph Albert, officier public de l'état civil de la commune de Savigné, canton et arrondissement de Civray, département de la Vienne, c'est présenté monsieur Jean Marcoux, âgé de cinquante-et-un ans, demeurant à Latus, et monsieur Huzèbe Roussel, prêtre desservant la succursale de Romagne, âgé de vingt-neuf ans, demeurant en sa mn au ditt Romagne, lesquels mont déclarés que monsieur Denis Delabarre, prêtre curé desservant de cette commune était décédé ce jour sur les cinq heures du soir en la maison curiale de cette commune à l'âge de soixante-huit ans ; d'après la déclaration qui ma été faite des tesmoins susse dénomés ; étant tous deux neveux du défunt, j'ai rédigé le présent acte qu'il se sont avec nous soussignés de ce interpellé, suivant la loi, lecture leur ayant été donnée du présent acte. A la mairie de Savigné, le jours, mois et ans que dessus3. »
Ce dernier acte nous permet de nommer un autre membre du clergé appartenant à la génération suivante, dont je perds la trace (sur le recensement de 1851, ce n'est plus lui qui dessert la paroisse).
Les renseignements que j'ai pu trouver sur le premier témoin, Jean Marcoux, indiquent qu'il était le fils de Jean Marcoux, cultivateur, et de Marie Delabarre, du village de Thiel, commune de Darnac4. Grâce à cette indication, j'ai pu mettre la main sur le dernier membre que je cherchais : la soeur de Jean Marcoux, Jeanne Julie Maroux, avait épousé, le 15 frimaire de l'an V, à Lussac-les-Châteaux, Pierre Roussel, marchand. Les registres de l'état civil de cette dernière commune m'apprirent la naissance d'Eusèbe Joseph Roussel, fils de ce couple, en date du 27 thermidor de l'an V.
Tout ceci nous donne bien plusieurs générations successives de curés au sein d'une même famille.
Jean Augry, époux de Marie de Genesteix5
Marie Augry, épouse de Jean Delabarre
Jean Augry (~1738-1806), curé de Civray
Marie-Anne Delabarre (~1752-?), épouse de Jean Marcoux, marchand
Pierre Delabarre (~1754-1810), curé de Champagné-le-Sec
Denis Delabarre (~1759-1827), curé de Savigné
Jeanne Julie Marcoux
(1773-?),
épouse de Pierre Roussel, marchand
Jean Marcoux (~1775-1833), époux de Françoise Bernard
Eusèbe Joseph Roussel
(1797-?),
curé de Romagne



1Archives départementales de la Vienne, Civray, D - 1802 (an XI-1806), v.67/74.
2Archives départementales de la Vienne, Champagné-le-Sec, D - 1793-1812, v.95 et 96/109.
3Archives départementales de la Vienne, Savigné, D - 1823-1830, v.75/123.
4 — en particulier son mariage, le 2 octobre 1793, à Lathus, avec Françoise Bernard, fille de feu François et de Sylvine Vergniaud. Lorsqu'il mourut, le 18 juin 1833, il était alors adjoint au maire de sa commune.
5 — ben tiens, savez-vous quand les archives de la Haute-Vienne seront en ligne, histoire qu'on puisse faire quelques recherches plus approfondies ? Les informations concernant la commune de Darnac font suite aux recherches de Laurence Brac (Geneanet).

1 commentaire:

  1. J'attends également avec impatience les archives de la Haute-Vienne, mais je crois qu'ils n'ont pas du tout l'intention de les mettre en ligne alors que tout est déjà microfilmé depuis longtemps...

    RépondreSupprimer