samedi 31 mars 2018

Centenaire à titre posthume

Le 13 avril 1890, on fête le centenaire de Marie Querrioux, veuve Souchaud, de la commune de Persac. Un tel événement fait même l'objet d'un article dans « l'Avenir de la Vienne », édition du dimanche 20 avril suivant.

extrait de « L'avenir de la Vienne »,
édition du 20 avril 1890

Cet événement est repris par le quotidien « Le Petit Parisien », dans son édition du 30 avril suivant :

extrait du « Petit Parisien »,
édition du 30 avril 1890

extrait du « Petit Parisien »,
édition du 30 avril 1890

C'est vrai que Jean Souchaud atteint un âge raisonnable, puisqu'il meurt à la Saint-Sylvestre 1901, à l'âge de 80 ans.

Archives en ligne de la Vienne, Persac,
ND - 1900-1904, v. 73/98

L'ironie, toutefois, a été de publier l'article du Petit Parisien le 30 avril, c'est à dire 3 jours après le décès de Marie Querrioux, survenu deux semaines après son ultime anniversaire :

Archives en ligne de la Vienne, Persac,
NPMD - 1890-1891, v. 36/98

Archives en ligne de la Vienne, Persac,
NPMD - 1890-1891, v. 36/98

La remontée d'information de la province à la capitale aura donc été fatale. La célébration du centenaire de cette brave dame lui a été faite à titre posthume.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire