dimanche 5 mai 2013

Le moulin de la Pérade

Le hasard total peut parfois faire pousser nos arbres d'un coup sans coup frémir. Ce fut le cas sur un ancêtre, qui prit subitement plusieurs ancêtres. J'étais bloqué sur mes ancêtres Jean Blanchard, meunier au moulin de Rochemeaux, à Charroux (Vienne), et ses parents, François et Catherine Gasneau :


Cette branche resta longtemps sans suite, jusqu'à ce que je mette la main sur le mariage suivant, à Asnois (Vienne) :


AD en ligne, Asnois, BMS - 1709-1726, v.107/108
aujourd'hui ce 4e 9bre 1726 après avoir publié les bans du future mariage dantoine et de marie blanchard lun et l'autre demeurant cy devant au bouchage pendant trois dimanches ou jours de festes consecutifs sans qu'il s'y soit trouvé aucun empeschement civile ny canonique qui soit venu a ma connoissance vue le certificat de mr le curé du bouchage en datte du premier novembre 1726 et signé faüre curé du bouchage auxquels il ne sest trouvé non plus aucun empeschement, comme il apert par le dit certificat de mr le curé et son consentement ce qui fait que je leurs ay donnay la benediction
AD en ligne, Asnois, BMS - 1709-1726, v.107/108
nuptiale en face de nostre mere ste eglise cat. apost. et rom. l'un et l'autre s'y estant disposé par la fréquentation des sts sacrements, et ce en presnce de rene chardat, père du proparlé, de jean et silvain chardat, ses freres, de jeane gaillarde mere de la proparlée, de catherine ganaud sa belle soëur, de françois blanchard son frère, de charle ganaud, de jean deschamps et de plusieurs autres parents et amys qui ont tous declarés ne seavoir signer de ce enquis — suivant lordonnance sof le soubsigné.
Ce furent les témoins de la mariée qui m'intéressèrent : Catherine Ganaud sa belle-soeur, François Blanchard, son frère, et Jeanne Gaillard, sa mère. J'avais du coup les parents de mon aïeul François Blanchard.

Je ne tardai pas à découvrir l'époux de Jeanne Gaillard, en tout cas son inhumation :


AD en ligne, Charroux, BMS - 1705-1711, v.43/111
Le vingt septie jour de may 1707 a esté inhumé au cimetiere le corps de françois blanchard meusnier au moulin de la perade age de trante huit ans ou env lequel se trouv noyé dans la charente au dessus dud moulin le vingt six dud moulin et levé par la justice de rochemeaux, en presence de jeanne gaillard sa femme morice blanchard son frère jean pastoureau son beau frère et autres. F Sorin ptr et curé.
Encore un meunier !


J'étais tombé sur une lignée de meuniers dont l'étude ne fait que commencer. Cette inhumation, de plus, révèle que mon aïeul mourut noyé dans la Charente, sur le site du moulin de la Pérade dont il était le meunier. Enquête à suivre, on verra bien !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire