samedi 11 juin 2016

Jumeaux

Dans mon ascendance, les seules naissances multiples connues sont celles de mon ancêtre Jacques Pissard et de son frère François, fils de Jean et de Jeanne Tribot, venus au monde le 9 avril 1816 à Saint-Macoux. Le premier à être inscrit au registre est François, né sur les coups de deux heures du matin :

AD86, Saint-Macoux, N - 1813-1822, v. 40/97

Suivi par l'acte de naissance de mon ancêtre, né à 3 heures du matin :

AD86, Saint-Macoux, N - 1813-1822, v. 41/97

Du coup, j'ai toujours pensé que mon ancêtre était l'aîné, vu qu'il est arrivé bon dernier. Enfin, c'est ce que je pensais. Sans doute une idée reçue... D'un point de vue juridique, a priori, le premier sorti est le premier servi.
Je me suis penché sur les listes des conscrits, mises en ligne par les AD86 il y a peu, qui remontent jusqu'en l'an IX. J'ai cherché mon ancêtre et son frère, et j'ai découvert que c'était bien François, né une heure avant son jumeau, qui était bien l'aîné, du moins, considéré comme tel pour être exempté de service (aîné de veuve).

AD86, Liste des Conscrits, 1836, Civray, v. 13/20

AD86, Liste des Conscrits, 1836, Civray, v. 14/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire